Les zones de désescalade en Syrie en discussion à Astana

Mercredi 1438/12/22 - 2017/09/13
  • Share on Google+

Astana, 22 Dhu al-Hijjah 1438H. 13 septembre 2017 (SPA) - De nouveaux pourparlers de paix entre le régime de Damas et rebelles syriens se sont ouverts mercredi à Astana, visant à progresser dans la mise en place des zones de désescalade prônées par Moscou pour apaiser les tensions.
Des discussions "au niveau des experts" ont eu lieu mercredi entre représentants des trois pays parrains des pourparlers - la Russie, l'Iran et la Turquie - pour poser les bases de discussions directes entre régime syrien et rebelles jeudi et vendredi, a indiqué le ministère kazakh des Affaires étrangères.
Il s'agit du sixième round de négociations se tenant dans la capitale kazakh depuis le début de l'année.
Cette session devrait porter sur la définition des contours des zones de désescalade dans les régions d'Idleb (nord-ouest), de Homs (centre) et dans la Ghouta orientale, près de Damas.
La Russie a déjà déployé sa police militaire dans le sud du pays, dans la Ghouta orientale et dans certaines parties de la région de Homs dans le cadre de ces zones de désescalade, censées permettre l'instauration d'un cessez-le-feu durable en Syrie.
AFP
15:29 LOCAL TIME 12:29 GMT