Revue de la presse saoudienne

Dimanche 1439/10/3 - 2018/06/17
  • Share on Google+

Riyad, 03 Chawwal 1439 - 17 juin 2018 (SPA) - Les différents organes de la presse saoudienne ont traité, dans leur majorité, de thèmes portant notamment, sur la solidité de l’économie du Royaume et la recrudescence des pressions internationales sur l’Iran.
Le journal /Erriadh/ met en exergue la solidité de l’économie du Royaume d’Arabie Saoudite surtout en ces temps où toutes les relations internationales sont, désormais, régies, par les enjeux économiques, les exemples des rapports entre la Corée du Nord et les USA et ceux des Etats-Unis avec le Canada sont des plus frappants dans le sens où Washington a renoué avec Pyong Yang après des décennies d’état de guerre et a accusé son allié canadien au sein du G 7 de non objectivité afin de préserver ses intérêts.
Le même média ajoute qu’au milieu de ces tendances et ces mutations géopolitiques, l’économie nationale saoudienne continue d’avoir un rendement positif et de se comporter avec efficacité malgré les baisses des prix du pétrole au cours des dernières années.
Et de conclure que les dernières notations de l’Agence Fitch avec un (A+) sont là pour témoigner de l’excellente tenue de l’économie et des finances du Royaume dans le concert mondial.
/Al Youm/, pour sa part, écrit que le rythme des pressions internationales s’est accru, ces derniers temps, à l’encontre du régime iranien à cause de ses violations flagrantes et arbitraires des droits de l’Homme que contre ses propres citoyens qui manifestent leurs protestations contre les mauvaises conditions de vie qu’ils endurent dans leur pays.
Parmi ces pressions, le même journal cite le cas de l’appel pour la libération de l’académicien d’origine iranienne Abbas Adilet, professeur universitaire à la Faculté royale britannique, sachant qu’une pétition, signée par 129 membres des académies du Royaume Uni, de France, d’Autriche, de Finlande, d’Allemagne, d’Islande, d’Italie, de la Corée, du Mexique, de Russie, d’Espagne, de Slovénie ; de Serbie, de Suède, d’Italie et des USA, circule déjà pour dénoncer les pratiques répressives iraniennes contre les personnalités et les scientifiques connus, pourtant, pour leur apport appréciable à l’humanité et au savoir à travers le monde.
17:09 LOCAL TIME 14:09 GMT
0001