Les Européens en ordre dispersé sur la réforme de l'élargissement

Mardi 1441/3/22 - 2019/11/19
  • Share on Google+

Bruxelles, 19 nov 2019 (AFP) - La France a défendu mardi devant des partenaires européens partagés sa proposition de réforme de l'élargissement de l'UE, après avoir été critiquée pour son refus d'ouvrir les négociations avec la Macédoine du Nord et l'Albanie.
La secrétaire d'Etat française aux Affaires européennes, Amélie de Montchalin, a indiqué que la "nouvelle proposition de méthodologie" portée par Paris et "mise aujourd'hui sur la table" avait été remise à la Commission européenne, dans l'attente d'une réponse de sa part d'ici janvier 2020.
"La perspective européenne des Balkans occidentaux n'est pas remise en question, elle est souhaitée", a assuré la responsable française, à l'issue d'une réunion des ministres de l'UE à Bruxelles.
Son homologue finlandaise, Tytti Tuppurainen, dont le pays assure actuellement la présidence de l'UE et qui par conséquent dirige les discussions, a toutefois affirmé que l'initiative française n'avait pas été "discutée de façon précise". AFP
23:37 LOCAL TIME 20:37 GMT
0036