Ministère des finances: mesures supplémentaires pour faire face à l'impact financier et économique du coronavirus

Lundi 1441/9/18 - 2020/05/11
  • Share on Google+

Riyad, 11 mai 2020, SPA - Le ministre des Finances et ministre par intérim de l'Économie et du plan, Mohammad Aljadaan, a souligné l'importance des mesures prises pour protéger l'économie saoudienne et surmonter les répercussions financières et économiques sans précédent de la pandémie mondiale de coronavirus de la meilleure façon possible, indiquant que ces mesures complètent les décisions prises antérieurement pour atténuer les effets négatifs de la crise du point de vue sanitaire, mais aussi économique et social.
Le ministre a ajouté que le gouvernement s'est engagé à prendre les mesures nécessaires et opportunes pour protéger les citoyens et les résidents, ainsi que l'économie et atténuer les effets de la crise et ses répercussions. Le ministre a souligné que la crise provoquée par la pandémie mondiale a entraîné trois chocs économiques, chacun pouvant en soi avoir un effet extrêmement négatif sur la performance et la stabilité des finances publiques si le gouvernement n'était pas intervenu en prenant des mesures pour les absorber.
Le ministre a expliqué qu'en raison des mesures de précaution prises dans le monde pour lutter contre la pandémie, le premier choc économique a été la baisse sans précédent de la demande sur le pétrole, qui a entraîné une baisse des prix du pétrole et une forte baisse des recettes pétrolières qui représente une source principale de recettes publiques pour le budget de l'Etat. Deuxièmement, les mesures de précaution nécessaires prises pour protéger la vie des citoyens et des résidents et empêcher la propagation de la pandémie ont conduit à la suspension ou à la réduction de nombreuses activités économiques locales, ce qui a eu un impact négatif sur les revenus non pétroliers et la croissance économique. Le troisième choc économique a été les dépenses imprévues qui ont nécessité l'intervention du gouvernement en augmentant les provisions pour le secteur des soins de santé en vue de soutenir la capacité de prévention et de traitement des services de santé, outre l'adoption de nombre d'initiatives pour soutenir l'économie, atténuer les effets économiques de la pandémie et maintenir les emplois pour les citoyens.
// A suivre //
12:23 LOCAL TIME 09:23 GMT
0004

 

Ministère des finances: mesures supplémentaires pour faire face à l'impact financier et économique du coronavirus Suite 1
Le ministre a déclaré que ces défis combinés ont entraîné une baisse des recettes publiques et exercé une pression sur les finances publiques d'une manière qui ne pourrait pas être traitée plus tard sans nuire à l'économie globale du Royaume au milieu de l'été et à long terme. Par conséquent, une nouvelle réduction des dépenses est nécessaire, ainsi que l'adoption de mesures qui soutiennent la stabilisation des revenus non pétroliers.
En conséquence, le Ministère des finances et le Ministère de l'économie et du plan ont présenté ces évolutions financières et économiques et les mesures proposées pour y faire face; et une directive a été publiée pour prendre les mesures les plus appropriées et les moins dommageables.
L'impact des mesures approuvées est d'environ 100 milliards de rials saoudiens; y compris l'annulation, la prolongation ou le report de certaines dépenses de fonctionnement et d'immobilisations pour certains organismes gouvernementaux, ainsi que la réduction des dispositions relatives aux programmes de réalisation de la vision et de grands projets pour l'exercice (1441-1442) - (2020).
En outre, l'indemnité de vie chère sera supprimée à partir de juin 2020 et la TVA passera de 5% à 15% à partir de juillet 2020.
// A suivre //
12:23 LOCAL TIME 09:23 GMT
0005

 

Ministère des finances: mesures supplémentaires pour faire face à l'impact financier et économique du coronavirus Suite 2 et fin
En outre, pour améliorer l'efficacité des dépenses, un comité ministériel a été créé pour étudier les avantages financiers versés à tous les employés, sous-traitants et personnes de statut similaire qui ne sont pas soumis à la loi sur la fonction publique dans les ministères, institutions, autorités, centres et programmes du gouvernement et présente ses recommandations dans les 30 jours.
Le ministre a conclu que nous sommes confrontés à une crise que le monde n'a jamais vue comme dans l'histoire moderne, une crise marquée par l'incertitude et la difficulté de prévoir son ampleur et ses conséquences en raison des développements quotidiens qui obligent les gouvernements à y faire face avec vigilance et à prendre les bonnes décisions au bon moment et s'adapter aux conditions de manière à protéger l'intérêt public, protéger les citoyens et les résidents et fournir les besoins de base et les services de santé nécessaires. Ces mesures qui ont été prises, aussi dures soient-elles, sont nécessaires et bénéfiques pour maintenir une stabilité financière et économique globale à moyen et à long terme dans l'intérêt du pays et de ses citoyens.
// Fin //
12:23 LOCAL TIME 09:23 GMT
0006