Le ministre saoudien de l'Investissement parraine la cérémonie de lancement de projets d'investissement saoudiens des énergies propres en Ouzbékistan

Lundi 1442/6/12 - 2021/01/25
202101/DST_1490085_2252694_15_1_2021012514081928.jpg
  • 202101/DST_1490085_2252694_15_1_2021012514081928.jpg
  • Share on Google+

Tachkent, 25 janvier 2021 (SPA) - Son Excellence le Ministre de l'Investissement, l'ingénieur Khalid bin Abdulaziz Al-Falih, a affirmé que le Royaume, sous la direction du Serviteur des deux Saintes Mosquées, le roi Salman bin Abdulaziz Al-Saud, et Son Altesse le Prince héritier tient à renforcer les relations avec la République frère d'Ouzbékistan en soutenant la coopération économique, d'investissement et commerciale entre les deux pays.
C'est ce qui ressort du discours inaugural prononcé hier par SE, lors de la cérémonie de pose de la première pierre de l'usine de Syrdarya de gaz combiné pour produire de l'électricité, avec une capacité de production de 1500 mégawatts.
La cérémonie prévoit également le lancement de projets de la Compagnie saoudienne "ACWA Power" dans le domaine de la production d'électricité à partir de l'énergie éolienne dans la région de Boukhara, avec une capacité de production de 1000 mégawatts, et la signature de contrats d'achat d'électricité pour celle-ci en République d'Ouzbékistan.
La signature a eu lieu en présence de Son Excellence le Vice-Premier Ministre et Ministre de l'investissement et du commerce extérieur, Sardor Umurzakov, Son Excellence le Ministre de l'énergie de l'Ouzbékistan Alisher Sultanov, l'Ambassadeur saoudien en République d'Ouzbékistan Hisham bin Mishaal Al-Suwailem, et le président du conseil d'administration de l'ACWA Power, Mohammad bin Abdullah AbuNayan.
Al-Falih a déclaré: "Les projets, d'une valeur d'investissement totale estimée à environ 2 milliards et demi de dollars, contribueront directement à la croissance de la capacité de production d'électricité en Ouzbékistan, pour suivre le rythme de la demande croissante, qui devrait atteindre 18 gigawat-heures d'ici 2030".
Les succès remportés par "ACWA Power", start-up lancé en 2004, sont énorme, la compagnie étant devenue l'une des principales entreprises saoudiennes dans la fourniture de solutions d'énergie propre, a noté Al-Falih.
Son Excellence a indiqué que le Royaume a une longue histoire et une position de leader mondial dans le domaine de l'énergie, soulignant que les énergies renouvelables dans le Royaume ont aujourd'hui des programmes ambitieux pour les développer et les exploiter. Le Royaume vise à dépendre de la production d'électricité d'ici 2030, sur l'énergie renouvelable de 50%, tandis que le reste dépendra du gaz.
Son Excellence a souligné que le Royaume a des projets ambitieux dans de nombreux autres domaines des énergies renouvelables, car il a lancé, au cours de l'année écoulée, plusieurs projets et initiatives dans ce contexte, notamment le projet de production d'hydrogène vert de NEOM, dans le cadre du développement durable, l'approche d'économie circulaire du carbone, approuvée par les dirigeants des pays du G20, et qui représente une approche globale, intégrée et réaliste de la gestion des émissions contribuant au réchauffement climatique, ainsi que son application possible en fonction des priorités et des circonstances spécifiques de chaque pays.
Al-Falih a conclu son discours en se réjouissant de célébrer bientôt l'achèvement de la mise en œuvre des projets géants d'ACWA Power, soulignant que les attentes sont élevées pour le secteur privé dans les deux pays.
SPA
14:08 LOCAL TIME 11:08 GMT
0015