Revue de la presse saoudienne du 26février 2021

Vendredi 1442/7/14 - 2021/02/26
  • Share on Google+

Riyadh, 26 février 2021 (SPA) - Les différents organes de la presse saoudienne ont traité, dans leur ensemble, de nombreux thèmes dont notamment la symbiose entre la Direction et les citoyens, l'avenir économique du Royaume avec un équilibre entre ses différentes composantes.
Le journal /Erriadh/ met en exergue, dans son éditorial, la grande symbiose entre la Direction et le peuple au Royaume d'Arabie Saoudite et qui s'est toujours traduite par de grandes par de grands signes d'entente et d'affection. En témoignent les grandes manifestations de joie démontrées par les populations à tous les niveaux notamment suite au succès de l'intervention chirurgicale subie par le Prince héritier Mohamed Ben Salman Ben Abdulaziz Al Saoud.
Et d'ajouter que le Royaume, depuis sa fondation, a toujours été marqué par cette entente et de confiance entre la Direction et le peuple qui n'a cessé d'exprimer sa reconnaissance et son soutien à la politique des autorités et à la Vision 2030 prônée par le Prince héritier
Pour leur part, /Al Youm/ et /Al Bilad/ relèvent avec fierté les grandes avancées réalisées par l'économie saoudienne grâce aux dernières réformes entreprises avec, notamment, la diversification des ressources et le renforcement des capacités, déjà ancrées, d'où l'émergence de nouvelles stratégies pour la consolidation de l'œuvre de développement durable et global.
Les deux mêmes médias précisent, encore, que l'annonce du lancement de la Société /Essouda/ pour la promotion de la Province d'Assir avec des investissements estimés à pas moins de 11 milliards de riyals consentis par le Fonds des investissements publics pour exploiter les potentialités offertes par l'infrastructure de base et les secteurs du tourisme et des loisirs.
Et de conclure avec des données concrètes concernant les opportunités et les horizons que va générer ce projet à savoir l'augmentation du PNB et la création de 8000 nouveaux postes d'emplois d'ici l'an 2030.
Le journal /El Iqtissadiya/, enfin, abonde dans le même sens et précise que l'équilibre existant entre les ressources naturelles et le patrimoine culturel et civilisationnel constitue le meilleur garant pour la naissance de nouvelles opportunités d'ordre économique et social en vue de consolider l'œuvre de développement durable et global.
Et d'enchaîner en se félicitant du rôle du Fonds des investissements publics mis en place par le Prince héritier Mohamed Ben Salman Ben Abdulaziz Al Salman dans le cadre de la réalisation des objectifs de la Vision 2030 grâce à la mise en place d'un certain nombre de mégaprojets
SPA
19:06 LOCAL TIME 16:06 GMT
0011