Coronavirus: le point sur la pandémie dans le monde

Lundi 1442/7/17 - 2021/03/01
  • Share on Google+

Paris, 1 mars 2021 (SPA) - Nouvelles mesures, nouveaux bilans et faits marquants: un point sur les dernières évolutions de la pandémie de Covid-19 dans le monde.
- Première injection Covax, au Ghana -
Le président ghanéen Nana Akufo-Addo, 76 ans, est devenu lundi la première personne dans le monde à recevoir une injection de vaccin contre le covid-19 financé par Covax, le dispositif qui vise à permettre un accès à ces vaccins aux pays à faible revenu.
Le Ghana prévoit de vacciner 20 de ses 30 millions d'habitants avant la fin de l'année.
- Le Covid risque d'affamer les pays pauvres -
Plusieurs associations britanniques spécialisées dans l'aide internationale ont mis en garde lundi contre le risque d'une augmentation de la famine et de la crise humanitaire dans certains pays fragiles en raison de la pandémie.
- Adhésion au vaccin en hausse -
L'adhésion de la population au vaccin contre le Covid-19 est en hausse dans plusieurs pays, selon une étude du cabinet Kekst CNC.
En France, 59% des sondés se disent prêts à recevoir un vaccin ou l'ont déjà fait, contre 40% en décembre.
La hausse est plus spectaculaire en Suède, avec 76% de réponses favorables contre 51% en septembre. C'est au Royaume-Uni que le taux d'adhésion est le plus fort, 89%.
En revanche, les personnes interrogées sont beaucoup plus critiques quant à l'efficacité du déploiement de la vaccination dans leur pays. Si 3 Britanniques sur 4 se félicitent d'une mise en place rapide, le ratio s'effondre à 32% aux Etats-Unis, 22% en France et 20% en Suède.
- Plus de 2,5 millions de morts
La pandémie du nouveau coronavirus a fait au moins 2,53 millions de morts dans le monde, selon un bilan établi par l'AFP à partir de sources officielles lundi à 11H00 GMT.
Les Etats-Unis sont le pays le plus touché avec 513.092 décès, suivis par le Brésil (254.942), le Mexique (185.715), l'Inde (157.157) et le Royaume-Uni (122.849).
Ces chiffres fondés sur les bilans quotidiens des autorités sanitaires, sans inclure les réévaluations fondées sur des bases statistiques, sont globalement sous-évalués.
--SPA
15:51 LOCAL TIME 12:51 GMT
0015