Revue de la presse saoudienne

Lundi 1442/7/17 - 2021/03/01
  • Share on Google+

Ryadh 01 mars 2021 (SPA) Les différents organes de la presse saoudienne ont traité, dans leur ensemble, de nombreux thèmes dont notamment, la multiplication des agressions perpétrées par les milices criminelles des Houthis et les crises économiques en Europe en ces temps de pandémie sanitaire.
Les journaux /Erriadh/, /Al Youm/ et /Al Bilad/ fustigent la poursuite des agressions perpétrées par les milices criminelles des Houthis qui continuent à mener les attaques balistiques et à lancer des drones piégées vers les populations civiles au Royaume, dont les derniers en date ont visé la ville de Ryadh, mais le Conseil de sécurité et la Communauté internationale continuent à observer un mutisme curieux.
Cette dernière attaque avait été précédée par d'autres visant le Sud du Royaume, mais à chaque fois les défenses antiaériennes des forces communes de la Coalition arabe sont parvenues à intercepter ces missiles et autres drones et les détruire avant qu'ils n'atteignent leurs objectifs.
Et d'ajouter que cette recrudescence des agressions a pour origine l'erreur commise par l'administration de Washington en rayant ces groupes putschistes de la liste des mouvements terroristes, ce qui a encouragé les généraux du régime iranien à multiplier leurs attaques en toute impunité sachant que ces milices sont soutenus, financés et armées par Téhéran
Les mêmes médias précisent, encore, que ces gras armés des mollahs iraniens sont en train de semer la terreur dans les pays du voisinage générant un climat d'insécurité et d'instabilité dans les différents pays de la région.
Le journal /El Iqtissadiya/ enfin, relève que les pays européens souffrent depuis, au moins une décennie, de difficultés économiques énormes dont notamment les grosses dettes constatées à l'issue de la crise de 2008 et qui sont allées crescendo avec notamment la grave crise connue par la Grèce qui a failli quitter l'Union Européenne
Et d'ajouter que d'autres économies ont été touchées ces dernières années dont celle de l'Espagne et, à un degré moindre, celle de la France et de l'Italie, surtout avec l'apparition de la pandémie sanitaire due à la propagation du Coronavirus, sachant que les dettes ont atteint, parfois, dans certains pays des proportions alarmantes avoisinant les 100 pour cent du PIB.
22:06 LOCAL TIME 19:06 GMT
0023