Le Serviteur des deux Saintes Mosquées préside la session virtuelle du Conseil des ministres

Mercredi 1442/8/25 - 2021/04/07
  • Share on Google+

NEOM, 07 avril 2021 (SPA) - Le Serviteur des deux Saintes Mosquées Le roi Salman bin Abdulaziz Al-Saud, Président du Conseil des ministres, a présidé mardi – à distance –  la session du Conseil des ministres.
Au début de la session, le Serviteur des deux Saintes Mosquées a informé le Conseil de l'ensemble des consultations et des pourparlers qui se sont déroulés ces derniers jours entre le Royaume d'Arabie saoudite et nombre de pays frères et amis. Le Serviteur des deux Saintes Mosquées a déclaré au Conseil que les consultations portaient sur les relations et les développements régionaux et internationaux, et l'Initiative du "Moyen-Orient Vert" et l'action pour atteindre ses objectifs environnementaux dans la région et dans le monde.
Le Conseil a mis l'accent sur le statut absolu et la solidarité totale aux côtés du Royaume hachémite de Jordanie, ce que le Serviteur des deux Saintes Mosquées a confirmé lors de son appel téléphonique avec Sa Majesté le roi de Jordanie, de soutien total à toutes les décisions et les mesures prises par Sa Majesté et Son Altesse le Prince héritier, en termes de décisions et de mesures visant à préserver la sécurité et la stabilité de la Jordanie.
Le Conseil a également salué les résultats des entretiens officiels que Son Altesse Royale, le Prince héritier, a eu avec le Premier Ministre de la République d'Irak au cours desquels les deux parties ont confirmé leur détermination à approfondir et à poursuivre les aspects de coopération et de coordination entre les deux pays amis d'une manière qui permet un investissement optimal pour tous les potentiels et opportunités en vue de renforcer l'intégration et la solidarité pour faire face aux défis communs et contribuer à renforcer la sécurité et la stabilité de la région.
Dans une déclaration à l'Agence de presse saoudienne (SPA), le ministre par intérim des médias, Dr. Majid bin Abdullah Al-Qasabi, a souligné que le Conseil avait examiné l'évolution d'une série de questions, réitérant le soutien du Royaume à la République arabe d'Egypte et la République du Soudan et pour tous les efforts qui contribuent à mettre fin au dossier du barrage de la Renaissance et au respect des intérêts de toutes les parties afin de parvenir à un arrangement juste conformément aux lois et normes internationales, en vigueur, à cet égard.
Le Conseil a souligné le soutien à tous les efforts internationaux déployés pour le retour de la stabilité et de la paix en Syrie et à son peuple, notant l'affirmation du Royaume à la 5e conférence de Bruxelles sur le soutien à l'avenir de la Syrie et de la région, au cours de laquelle le Royaume a exigé l'arrêt du projet sectaire de l'Iran qui contribue à prolonger la crise et à la compliquer de plus en plus. Le Royaume a également appelé au départ de l'Iran et de toutes les forces qui lui sont affiliées et à l'arrêt de ses pratiques criminelles visant à altérer l'identité arabe de la Syrie. Le Royaume a également souligné l’importance de lutter contre toutes les formes d’organisations terroristes.
Le Conseil a considéré l'octroi par le Royaume de nouveaux dérivés pétroliers pour exploiter des centrales électriques dans les gouvernorats de la République du Yémen, comme une continuation de son soutien et de sa position aux côtés du Yémen et de son gouvernement, allégeant les souffrances de son peuple, ses efforts pour parvenir à une paix durable, et y établir la sécurité et la stabilité.
--SPA
15:54 LOCAL TIME 12:54 GMT
0006