Revue de la presse saoudienne

Mercredi 1442/9/2 - 2021/04/14
  • Share on Google+

Riyad, 13 avril 2021 (SPA)- Les différents organes de la presse saoudienne ont traité, dans leur ensemble, de nombreux thèmes dont notamment de l'institution chargée des affaires des retraités, le mois de Ramadan et la crise sanitaire et la dégradation des relations économiques et commerciales entre la Chine et les Etats-Unis d'Amérique.
Le journal /Erriadh/ écrit, dans son éditorial, que le déficit existant dans l'institution chargée des affaires des retraités sera résorbé grâce à la sagesse de la Direction et de sa capacité à gérer la situation financière difficile qui y prévaut depuis des années puisque le déficit est évalué à près de 800 milliards de rials selon une étude portant sur 60 ans
Et d'ajouter que malgré les inquiétudes, les prévisions semblent être optimistes grâce à un nouveau plan de redressement alliant de nouvelles prestations de services en coordination avec le secteur privé et l'émergence de nouveaux moyens d'investissements rentables pour les différentes parties concernées, et ce conformément à la Vision 2030.
Pour leur part, /Al Bilad/, /Al Youm/ et /Okadh/ assurent que l'avènement du mois saint de Ramadan est porteur de prémices optimistes à propos de la situation sanitaire dans le sens de l'enregistrement de nettes améliorations des conditions quotidiennes après les succès en matière de lutte contre la prolifération de l'épidémie due à la propagation du Coronavirus qui pose des problèmes énormes au système sanitaire et à la dynamique socio-économico-financière des citoyens.
Les mêmes médias précisent, encore, que le Royaume d'Arabie Saoudite a réussi à dépasser les seuils critiques et à voir l'avenir avec plus de confiance et d'espoirs grâce à l'approche efficace à tous les niveaux, l'objectif principal étant de préserver la santé et les vies humaines tout en mettant en place une stratégie efficace en faveur des entreprises afin de sauvegarder la dynamique socioéconomique et les postes d'emploi.
Le journal /El Iqtissadiya/, enfin, estime que les relations économiques et commerciales entre la Chine et les Etats-Unis d'Amérique continuent à se dégrader dangereusement surtout que la nouvelle administration démocrate de Joe Biden n'a pas modifié les lignes de conduite envers Pékin malgré les espoirs suscité chez le gouvernement chinois après quatre ans de politique musclée suivie par le Républicain, Donald Trump qualifiée de trop sévère à propos de nombreuses questions dont la propriété intellectuelle, l'affaire de Taïwan.
Et d'ajouter que la Maison Blanche est convaincue que Pékin n'a pas effectué les démarches nécessaires vers la recherche de solutions pratiques aux divergences entre les deux pays alors que la Chine assure que les Démocrates ne diffèrent pas des Républicains.
01:09 LOCAL TIME 22:09 GMT
0002