Revue de la presse saoudienne

Samedi 1442/11/2 - 2021/06/12
  • Share on Google+

Riyad, 12 juin 2021 (SPA)- Les différents organes de la presse saoudienne ont traité, dans leur ensemble, de plusieurs thèmes dont notamment le phénomène Nasrallah au Liban, la poursuite du conflit sino-américain et le soutien saoudien à la réconciliation en Afghanistan avec la participation des Erudits pakistanais.
Le journal /Alriyadh/ estime, sans son éditorial, que le Liban est entré dans une nouvelle phase négative à cause des agissements du Hezbollah, et plus particulièrement, son chef Hassan Nasrallah qui se présente, désormais, comme étant le " Guide " du Liban à l'instar de celui d'Iran, sachant que le Hezbollah dispose d'un Etat à l'intérieur de l'Etat.
En effet, ajoute le même média, ce parti, classé comme étant un mouvement terroriste, dispose de l'autonomie de décision, de justice, d'une armée, d'institutions culturelles, d'une agence de télécommunication, de réseaux d'information et de médias, et pour clore le tout, il s'est pavané, tout récemment, avec l'entrée de navires iranien au port de Beyrouth, prouvant, une fois pour toutes la perte par le pouvoir central libanais, de toute souveraineté.
Pour sa part, /Al Iqtissadiya/, indique qu'il était prévisible, même avant l'arrivée de Joe Biden à la Maison Blanche, que l'administration démocrate américaine allait poursuivre la même politique hostile et concurrentielle vis-à-vis de la Chine, plus précisément dans le domaine économique et commercial, surtout que la monté en puissance de la Chine économiquement et financièrement, constitue le plus grave défi auquel devait faire face Washington.
Et de préciser encore, que des voix s'élèvent réclamant au gouvernement fédéral américain de trouver une formule de coexistence et de coopération avec le mastodonte chinois au lieu d'opter pour l'escalade qui ne peut générer que des pertes pour les deux pays.
Le journal /Al Youm/, enfin, se félicite de la réconciliation obtenue entre les divers protagonistes en Afghanistan sous l'égide et avec le soutien du Royaume d'Arabie Saoudite qui a veillé à ce que la signature de l'accord ait lieu aux côtés des Lieux de La Mecque en présence des Erudits de la République Islamique du Pakistan, ce qui confirme le rôle pionnier de leadership du Royaume dans le monde islamique
Ainsi, Riyad affirme sa place et son influence positive dans la gestion des relations entre les différents pays musulmans, plus particulièrement en Afghanistan où l'instauration de la sécurité, de la stabilité et de la paix constitue une priorité pour l'Arabie Saoudite qui met tout en œuvre dans l'intérêt du peuple afghan.
--SPA
17:49 LOCAL TIME 14:49 GMT
0005