Revue de la presse saoudienne du 20 septembre 2021

Lundi 1443/2/13 - 2021/09/20
  • Share on Google+

Riyad, 20 septembre 2021 (SPA) - Les différents organes de la presse saoudienne ont traité, dans leur ensemble, de plusieurs thèmes dont notamment la tenue prochaine au Royaume de la Foire du Livre, la poursuite des actions humanitaires saoudiennes le maintien prudent des investissements.
Le journal /Alriyadh/ met en exergue l'intérêt accru et majeur accordé par le Roayueme d'Arabie Saoudite au secteur culturel, en général, et plus spécialement à celui de la lecture, et ce en apportant toute l'ade et le soutien financer à l'édition et à la diffusion du livre.
En effet, ajoute le même média, dans quelques jours, ce sera la grande Fête culturelle avec la tenue de la Foire internationale du Livre qui aura lieu dans la capitale Riyad, sachant que ce genre de manifestations constitue la meilleure preuve de cette sollicitude dans la mesure où la lecture est considérée comme étant /mère/ des cultures et du savoir puisque sans livre et sans édition, il ne peut y avoir de transmission des connaissances et des sciences et autres littératures.
Pour sa part, /Al Bilad/ se félicite de la poursuite des actions humanitaires menées par le Royaume d'Arabie Saoudite en faveur des pays frères et amis afin de leur permettre de faire face aux séquelles des catastrophes naturelles, des conflits et des épidémies, et ce grâce aux instructions du Serviteur des Deux Saintes Mosquées le Roi Salman ben Abdulaziz Al-Saud, sachant que le Royaume est considéré comme étant un pays pionnier et avant-gardiste en matière d'aides humanitaires.
Et d'ajouter que les actions humanitaires, réalisées par le Centre Roi Salman pour les secours (KSrelief), sont tellement nombreuses qu'elles atteignent une valeur colossale s'élevant à des milliards de dollars dont la part de lion est revenue au Yémen suivi par des pays nécessiteus en Afrique et en Asie.
Le journal /Al Iqtissadiya/, enfin, estime que l'investissement est un procédé sûr pour réaliser les porjets de développement, mais comme dans tout domaine, notamment par les temps qui courent, mieux vaut suivre un juste milieu sans précipitation ni repli, sachant que l'investissement international représente un facteur de complémentarité économique à l'échelle mondiale dans le sens où il contribue à renforcer les liaisons entre les différents marchés fiananciers internationaux, les marchés de travail.
Le même média précise, encore, que la Vision 2030 du Royaume a adhéré aux nouveautés en matière des technologies et d'interlligence artificielle, ce qui a permis de préserver les postes d'emploi et de booster les initiatives, ce qui a facilité et encouragé les investisseurs étrangers o fructifier leurs capitaux au Royaume avec une hausse de 5,5 milliards de dollars au cours de l'année 2020.
--SPA
11:26 LOCAL TIME 08:26 GMT
0007