Canaries: "nombreuses" maisons détruites par la lave, 5.000 évacuations

Lundi 1443/2/13 - 2021/09/20
  • Share on Google+

Los Llanos de Aridane (Espagne), 20 sept 2021 (SPA) - Le volcan entré en éruption sur l'île espagnole de La Palma, dans l'archipel touristique des Canaries, continuait lundi matin de cracher sa lave qui a détruit, selon les autorités, de "nombreuses" maisons en descendant lentement vers la mer, selon l'AFP.
Cinq mille personnes au total ont dû quitter leur domicile depuis le début de l'éruption dimanche du Cumbre Vieja, ont indiqué les autorités. Le gouvernement régional des Canaries a précisé sur Twitter ne pas prévoir à ce stade de nouvelles évacuations, les coulées de lave se dirigeant "vers la mer".
L'éruption, la première sur l'île de La Palma depuis 50 ans, a d'ores et déjà provoqué d'importants dégâts. "Il y a de nombreuses habitations détruites", a assuré à l'AFP une porte-parole du gouvernement régional, en ajoutant que le décompte exact était "encore en cours".
Des vidéos circulant sur les réseaux sociaux montraient d'impressionnantes coulées de lave en train de brûler des arbres, recouvrant totalement des routes et s'engouffrant dans des maisons à travers des fenêtres restées ouvertes.
Selon l'Institut volcanologique des Canaries, ces coulées avancent à une vitesse moyenne de 700 mètres par heure à près de 1.000°C.
D'après le coordinateur scientifique de l'Institut volcanologique des îles Canaries, Nemesio Perez, l'activité du volcan Cumbre Vieja pourrait durer "plusieurs semaines voire quelques mois", en raison de la présence d'une seconde poche de magma située à 20 ou 30 kilomètres de profondeur.
La dernière éruption sur l'île de La Palma avait eu lieu il y a 50 ans, en 1971. Cette île, l'une des sept de l'archipel situé au large du nord-ouest de l'Afrique, compte près de 85.000 habitants.
D'origine volcanique, l'archipel espagnol des Canaries a connu sa dernière éruption en 2011, sous-marine cette fois, au niveau de l'île d'El Hierro.
--SPA
14:15 LOCAL TIME 11:15 GMT
0015