Inde: la vente des autotests, qui ne cesse d'augmenter, va être encadrée

Vendredi 1443/6/18 - 2022/01/21
  • Share on Google+

Lonavla (Inde), 21 jan 2022 (SPA) -L'explosion des ventes d'autotests Covid a conduit les autorités indiennes à encadrer la vente de ces kits afin d'avoir une idée plus précise du nombre d'habitants contaminés au moment où le nombre de cas flambe à travers le pays.
L'Inde a enregistré au cours des sept derniers jours plus de 1,8 million contaminations soit une hausse de 74% par rapport à la semaine précédente, selon un bilan établi par l'AFP.
Le géant asiatique, qui compte 1,4 milliard d'habitants, est le deuxième pays le plus touché au monde en nombre de cas, avec 38,5 millions de contaminations et 488.000 décès.
Lors des précédentes vagues et avant même que des tests antigéniques ne soient disponibles, le nombre de contaminations était bien plus élevé que celui officiellement recensé.
Les fabricants d'autotests et les pharmacies ont enregistré une hausse de la demande, notamment dans les grandes villes.
L'ensemble des utilisateurs de ces kits ne partageant pas leurs résultats, certaines autorités, notamment à Bombay, ont demandé aux personnes dont le test est positif d'en faire état et aux pharmaciens et fabricants de ces autotests de communiquer leurs chiffres de ventes et les coordonnées de leurs clients.
La start-up indienne Mylab Discovery Solutions, qui a été la première à lancer un kit de test Covid dans le pays l'an passé, a indiqué être passé en janvier de 200.000 kits par jour à à deux millions.
Selon des experts, ces tests connaissent par rapport aux tests PCR en raison de leur coût inférieur 250 roupies (2,96 euros) et de la rapidité des résultats.
Quelque 13 à 16 millions tests PCR sont enregistrés chaque jour par l'ICMR, mais il n'existe aucun chiffre national concernant les ventes ou l'utilisation de ces autotests.
SPA
13:44 LOCAL TIME 10:44 GMT
0012