Le Burkina suspendu de la Communauté des Etats d'Afrique de l'Ouest

Vendredi 1443/6/25 - 2022/01/28
  • Share on Google+

Ouagadougou, 28 jan 2022 (SPA) - Le Burkina Faso, théâtre d'un coup d'Etat militaire lundi, a été suspendu vendredi de la Communauté des Etats ouest-africains (Cédéao), à l'issue d'un sommet virtuel de l'organisation dont les chefs d'Etat se retrouveront le 3février à Accra pour évaluer à nouveau la situation dans ce pays.
La Cédéao a exigé la libération du président renversé Roch Marc Christian Kaboré, placé en résidence surveillée, ainsi que des autres responsables arrêtés, a indiqué à l'AFP un participant à la rencontre sous couvert d'anonymat.
Le sommet virtuel, qui a duré environ trois heures, a en outre décidé de l'envoi samedi à Ouagadougou d'une mission des chefs d'état-major des armées de la Cédéao, qui sera suivie lundi d'une mission ministérielle.
Le sommet du 3 février à Accra, en présence des dirigeants de la région, étudiera le compte-rendu de ces missions pour décider d'imposer ou non d'autres sanctions, comme il l'a fait pour le Mali et la Guinée où des militaires ont également pris le pouvoir.
Jeudi soir, dans sa première allocution depuis sa prise de pouvoir lundi, le nouvel homme fort du Burkina, le lieutenant-colonel Paul-Henri Sandaogo Damiba, s'est engagé "au retour à une vie constitutionnelle normale", "lorsque les conditions seront réunies", sans préciser d'agenda.
La télévision a cependant annoncé jeudi soir un allègement du couvre-feu mis en place lundi.
SPA
18:29 LOCAL TIME 15:29 GMT
0020