Revue de la presse saoudienne du 18 mai 2022

Mercredi 1443/10/17 - 2022/05/18
  • Share on Google+

Riyad, 18 mai 2022 (SPA) - Les différents organes de la presse saoudienne ont traité, dans leur ensemble, de plusieurs thèmes dont notamment, la priorité accordée aux projets du pèlerinage, la réussite des défis grâce à la Vision 2030 et les élections libanaises.
Le journal /Al Bilad/ met en exergue la priorité accordée par la Direction du Royaume d’Arabie Saoudite aux projets inscrits dans le cadre de la promotion des prestations de services au bénéfice des Hôtes du Miséricordieux durant toutes les étapes du hajj, à savoir leur arrivée, leur séjour, leurs déplacement afin de faire réussir, comme à l’accoutumé, la saison du pèlerinage tout en leur permettant d’accomplir les rites dans les meilleurs conditions possibles de santé, de confort et de transport.
Et d’ajouter que dans ce cadre, les responsables, à tous les niveaux, multiplient les visites et les tournées d’inspection en vue d’obtenir les conditions optimales d’un déroulement de ce pèlerinage sans difficultés et sans problèmes.
Pour sa part, /Al-Iqtissadiya/ estime que le Royaume a prouvé, à maintes reprises, la justesses de ses choix et de ses stratégies pour la réalisation d’un développement harmonieux et la réussite des défis relevés pour la concrétisations des divers mégaprojets grâce à des compétences nationales dans tous les secteurs de la dynamique nationale d’ordre économique, financier, social et biens d’autres.Le même média précise que grâce à la Vision 2030, le Royaume a mis en place une stratégie consistant à encourager les talents et les créateurs dans les divers domaines, plus particulièrement dans le secteur privé avec des programmes objectifs mis au point à travers les différentes institutions universitaires et les centres d’études et de recherches.
Le journal /Alriyadh/, enfin, estime, dans son éditorial, que les résultats des élections parlementaires libanaises ont surpris la plupart des observateurs à plus d’un titre.
En effet, la surprise réside, non seulement, dans la baisse de la majorité du Hezbollah et de ses alliés au sein du Parlement, mais aussi et surtout la baisse chez ses propres fiefs, ce qui laisse prévoir l’émergence d’un courant interne dans les rangs chiites appelant à la révision de la politique de ce parti et de son hégémonie sur le paysage politique au Liban.
Le même média précise que ces élections ont constitué, en réalité, un plébiscite contre le Hezbollah et font soulever la question légitime : ces résultats peuvent-elles conduire à un dénouement heureux sur la scène politique, sociale et sécuritaire au Liban.
--SPA
13:02 LOCAL TIME 10:02 GMT
0019