Le Royaume d'Arabie saoudite confirme qu’il a pris des mesures importantes pour promouvoir la sécurité et la croissance alimentaire

Jeudi 1443/10/18 - 2022/05/19
  • Share on Google+

New York, 19 mai 2022 (SPA) - Le Royaume d'Arabie saoudite a confirmé qu'il a pris des mesures importantes pour renforcer la sécurité alimentaire et qu'il a élaboré des stratégies visant à promouvoir la croissance alimentaire et à faire face aux défis du changement climatique et de la rareté des ressources en eau. Ces efforts ont contribué à améliorer les indicateurs de sécurité alimentaire en Arabie saoudite.
C'est ce qui ressort de discours du Royaume prononcé, au nom de Son Altesse le Prince Faisal bin Farhan bin Abdullah ministre des Affaires étrangères, Son Excellence le vice-ministre des Affaires étrangères, l'ingénieur Walid bin AbdulKarim Al-Khereiji, lors de la Conférence ministérielle sur la sécurité alimentaire mondiale, que les Etats-Unis d'Amérique ont demandé la tenue aujourd'hui à l'ONU.
Son Excellence Al-Khereiji a remercié le secrétaire d'Etat des Etats-Unis, Antony Blinken, d'avoir convoqué cette importante réunion ministérielle pour souligner l'un des défis les plus importants auxquels le monde est confronté aujourd'hui, à savoir la sécurité alimentaire mondiale.
Le vice-ministre des Affaires étrangères Al-Khereiji a déclaré : "Les défis auxquels la communauté internationale est confrontée nécessitent le renforcement de la coopération multilatérale internationale. Le défi commun auquel nous sommes confrontés aujourd'hui, qui est la menace pour la sécurité alimentaire, a prouvé que la voie vers une reprise durable dépend de notre coopération afin de faire face cette menace."
Il a indiqué que si les objectifs de développement durable à l'horizon 2030 adoptés par les NU représentent un modèle et une approche de développement adoptés par les gouvernements des pays pour répondre aux aspirations de leurs peuples et parvenir à un avenir meilleur et plus durable, et malgré les niveaux de progrès atteints par le processus de développement depuis ses débuts, la réalisation de ces objectifs est devenue une question très difficile, car les prévisions et les indicateurs mondiaux montrent une déviation de la voie vers la réalisation du deuxième objectif de développement durable, qui comprend l'éradication de la faim.
Al-Khereiji a souligné qu'il existe nombre de défis et de risques qui constituent une menace réelle pour l'achèvement du processus de développement et pour la sécurité alimentaire mondiale.
Il a ajouté: Parmi les défis sanitaires mondiaux figurent la propagation des épidémies, car la propagation de la pandémie de "Covid-19" nous a révélé la fragilité du système international dans la lutte contre un virus qui n'est pas visible à l'œil nu, ce qui a conduit à les perturbations graves qui ont affecté les sociétés et les économies et ont eu des effets dévastateurs sur la vie et les moyens de subsistance des populations, et sur les indicateurs économiques, dont la trajectoire s'est inversée d'une hausse à une forte baisse. Il a indiqué que cela avait un effet négatif sur les gains de développement durement acquis.
Il a poursuivi en disant : Le Royaume d'Arabie saoudite affirme le droit de l'humain de vivre décemment dans un environnement sain, durable et intégré, dans lequel toutes les commodités sont disponibles. Il a déployé de grands efforts pour diriger la réponse mondiale à cette pandémie qui a accompagné la présidence du Royaume du G20. Le Royaume d'Arabie saoudite a soutenu les efforts mondiaux pour faire face à cette pandémie avec un montant de 500 millions de dollars. En plus de fournir 300 millions de dollars pour aider les pays à lutter contre la pandémie, ainsi que les grands efforts humanitaires qu'il a fournis aux pays les plus nécessiteux pour faire face aux effets négatifs de cette pandémie.
Le vice-ministre des Affaires étrangères a souligné que parmi les défis environnementaux et le changement climatique, le Royaume d'Arabie saoudite accorde une grande attention à la protection de la planète et de la biodiversité et à la préservation d'écosystèmes sains, ce qui est une raison majeure pour maintenir la sécurité alimentaire.
Il a précisé que l'ambitieuse vision 2030 d'Arabie saoudite se concentrait dans les efforts de développement durable sur la construction d'un secteur agricole durable, le renforcement des secteurs soutenant les systèmes alimentaires, le développement de systèmes et l'amélioration de la productivité agricole, et travaillait au renforcement des capacités de recherche et d'innovation pour assurer des progrès durables en matière de sécurité alimentaire.
Il a ajouté : Le Royaume d'Arabie saoudite est conscient de l'importance des efforts concertés pour faire face aux défis environnementaux, et de ce point de vue, il a présenté des initiatives qualitatives d'importance pour la région et le monde dans son ensemble, et est devenu une feuille de route pour faire face à ces défis, notamment les Initiatives "l'Arabie saoudite verte et le Moyen-Orient vert", et l'économie circulaire du carbone et la gestion des émissions, qui font partie des défis qui contribueraient de manière efficace et influente à la réalisation des objectifs internationaux dans ce domaine et à l'atténuation des effets du changement climatique.
Il a indiqué que parmi les défis figurent les défis sécuritaires et les conflits armés, qui sont les défis les plus importants et les plus dangereux constituaient une menace directe pour le processus de développement et la sécurité alimentaire mondiale.
Il a réitéré que la politique étrangère de l'Arabie saoudite attache une grande importance à la consolidation de la sécurité et de la stabilité, au soutien du dialogue et des solutions pacifiques, et à la mise en place de conditions favorables au développement et à la réalisation des aspirations des peuples à un avenir meilleur, que ce soit au Moyen-Orient ou dans le monde entier, et cela se traduit les efforts de paix que le Royaume les fait en vue d'arriver à cette fin.
Il a souligné que le Royaume attache une grande importance aux questions de développement et aux efforts humanitaires qui contribuent à soutenir les pays en développement et les plus nécessiteux afin de renforcer leur durabilité, de les aider à relever les défis et risques communs, d'améliorer leur sécurité alimentaire et d'éradiquer la faim et la pauvreté dans mise en œuvre du deuxième objectif de développement durable.
Il a déclaré : Sur la base de son rôle humanitaire et pionnier et conscient de ses responsabilités envers la communauté internationale, le Royaume a toujours affirmé son engagement dans ce grand rôle d'aide aux pays les plus nécessiteux et aux pays touchés par les catastrophes naturelles et les crises humanitaires. Le Royaume d'Arabie saoudite est le plus grand donateur d'aide humanitaire et d'aide au développement aux niveaux arabe et islamique, et l'un des trois plus grands donateurs au niveau international.
A la fin du discours, Son Excellence le vice-ministre des Affaires étrangères, l'ingénieur Al-Khereiji a attiré l'attention sur l'accent mis par le Royaume d'Arabie saoudite sur l'importance de renforcer les valeurs de pluralisme et de coopération internationale stipulées dans la Charte des Nations Unies, afin de réaliser des plans et des objectifs de développement durable et de surmonter les défis internationaux croissants pour parvenir à un monde plus inclusif et plus juste et pour promouvoir la prospérité des peuples. Nous sommes certains que nous pouvons surmonter cette crise sans laisser personne de côté.
--SPA
11:00 LOCAL TIME 08:00 GMT
0016