Son Altesse le Ministre des Affaires étrangères affirme l'attachement d'Arabie saoudite à la Charte des NU et son soutien continu aux principes de la légitimité internationale visant à maintenir la paix et la sécurité internationales

Dimanche 1444/2/29 - 2022/09/25
  • Share on Google+

New York, 25 septembre 2022 (SPA) - Son Altesse le Prince Faisal bin Farhan bin Abdullah, Ministre des affaires étrangères, a affirmé l'attachement du Royaume d'Arabie saoudite à la Charte des Nations Unies et son soutien continu aux principes de la légitimité internationale visant à maintenir la paix et la sécurité internationales, appelant à la coopération sur la base du respect mutuel de la souveraineté et de l'indépendance des Etats, en résolvant les différends par des moyens pacifiques, sans recourir à la force ni la menacer.
Dans le discours du Royaume d'Arabie saoudite devant la 77e session de l'Assemblée générale des Nations Unies, Son Altesse a indiqué que la participation du Royaume à la fondation des Nations Unies et la signature de la Charte de San Francisco étaient conformes à ce qui est dicté par les enseignements de la vraie religion islamique et des authentiques traditions arabes, qui appellent à la justice, à la charité, à la coopération, à la paix et au dialogue.
Son Altesse a déclaré : Le Royaume continuera à soutenir l'action internationale multilatérale dans le cadre des principes des Nations Unies, afin de renforcer la coopération internationale pour faire face aux défis auxquels notre monde est confronté, et à participer activement et à prendre des initiatives dans tout ce qui contribue à un monde plus pacifique et plus juste, et assure un avenir prometteur pour nos peuples et les générations futures. Et sur la base de son souci constant d'atteindre les buts et objectifs des Nations Unies en matière de maintien de la paix et de la sécurité internationales, le Royaume a renouvelé son appel à réformer le Conseil de sécurité pour qu'il soit plus juste dans la représentation de notre réalité d'aujourd'hui, plus efficace pour suivre le rythme de aux changements et développements de la communauté internationale, et plus efficace pour relever ses défis communs.
Son Altesse le Ministre des Affaires étrangères a réitéré l'accent mis par le Royaume sur la nécessité de revenir à la voix de la raison et de la sagesse, et d'activer les canaux de dialogue, de négociation et de solutions pacifiques, pour arrêter les combats, protéger les civils et offrir des opportunités de paix, de sécurité et de développement pour tous. Le Royaume affirme également sa position de soutien à tous les efforts internationaux visant à trouver une solution politique conduisant à la fin de la crise russo-ukrainienne et à la cessation des opérations militaires, afin de parvenir à la protection des vies et des biens, et de préserver la sécurité et la stabilité régionales et internationales.
Il a souligné que le processus de construction de la paix, de résolution des défis, de sécurité, de stabilité et de prospérité et de développement économique global nécessite des efforts concertés, l'approfondissement des partenariats et le renforcement des échanges culturels, civilisationnels et sociaux.
Son Altesse a ajouté : Le Moyen-Orient a un besoin urgent d'efforts concertés pour consolider la sécurité et la stabilité et offrir un avenir meilleur qui réponde aux aspirations des peuples au développement et à la prospérité. Il a indiqué que le Sommet de Jeddah pour la sécurité et le développement, auquel ont participé les dirigeants des Etats-Unis d'Amérique et de neuf pays arabes, reflète notre affirmation commune de l'importance de l'action collective pour construire un avenir meilleur pour la région, ses pays et ses peuples, notre plein soutien aux efforts des Nations Unies pour résoudre pacifiquement les conflits, et notre détermination commune à renforcer l'interdépendance et l'intégration régionales et internationales, et l'importance d'intensifier la coopération dans le cadre des principes de la Charte des Nations Unies, qui se fonde sur le respect de la souveraineté des Etats, la non-ingérence dans leurs affaires intérieures, le respect de leur indépendance et de leur intégrité territoriale, le respect des valeurs et des cultures des sociétés et la prise en compte de leur diversité, en plus d'enrichir la compréhension mutuelle et la coexistence.
Son Altesse a également souligné la sécurité et la stabilité de la région du Moyen-Orient qui nécessitent d'accélérer la recherche d'une solution juste et globale à la question palestinienne, conformément aux résolutions de légitimité internationale et à l'Initiative de paix arabe, et la création d'un Etat palestinien indépendant sur les frontières de 1967, avec AlQuds-Est comme capitale, soulignant la condamnation par le Royaume de toutes les mesures unilatérales qui compromettent la solution à deux Etats et appelant à son arrêt immédiat et complet.
Sur la question yéménite, Son Altesse a affirmé le renouvellement par le Royaume de son engagement à soutenir tous les efforts visant à consolider la trêve et à permettre au Conseil de direction présidentiel de jouer son rôle, afin de parvenir à une paix durable entre les frères au Yémen sur la base de les trois références, y compris la résolution du Conseil de sécurité (2216). Le Royaume continue également son rôle de premier plan en tant que plus grand soutien pour répondre aux besoins humanitaires et de développement des frères au Yémen. Dans ce contexte, il a souligné la nécessité de supprimer tous les obstacles à la circulation des produits de base et à l'acheminement de l'aide et d'ouvrir les routes menant à Taiz, la troisième ville du Yémen, assiégée depuis 2015.
Son Altesse a poursuivi : Dans le souci du Royaume de soutenir la sécurité, la stabilité et le développement de l'Irak, il s'est efforcé de développer divers aspects de la coopération avec l'Irak de manière bilatérale et collective, dont la connexion électrique entre le Royaume et l'Irak, et entre les pays du Conseil de coopération pour les Etats arabes du Golfe et l'Irak.
Il a souligné la nécessité de confirmer l'engagement envers les résolutions du Conseil de sécurité d'une manière qui préserve l'unité, la stabilité et l'arabisme de la Syrie, et soutient les efforts de l'Envoyé spécial du Secrétaire général de l'ONU pour trouver une solution politique au conflit en conformément à la formule contenue dans la résolution (2254) du Conseil de sécurité publiée en 2015, soulignant en même temps la nécessité de prévenir un regain de violence, de maintenir les accords de cessez-le-feu et de permettre un accès humanitaire sans entrave à tous les Syriens dans le besoin.
Son Altesse le ministre des Affaires étrangères a également affirmé le soutien du Royaume à la souveraineté, à la sécurité et à la stabilité du Liban, soulignant l'importance de mettre en œuvre des réformes politiques et économiques structurelles globales qui garantissent que le Liban surmonte sa crise politique et économique, et que ce n'est pas un point de départ pour des terroristes, du trafic de drogue ou d'autres activités criminelles qui menacent la sécurité et la stabilité de la région, et l'importance d'étendre le contrôle gouvernemental de la République libanaise sur tout le territoire libanais, dont la mise en œuvre des dispositions des résolutions pertinentes du Conseil de sécurité et de l'Accord de Taëf.
Sur la question soudanaise, Son Altesse a déclaré : Le Royaume continue de déployer tous les efforts possibles pour encourager le dialogue entre les parties soudanaises, souhaitant au Soudan et à son peuple stabilité et prospérité. Le Royaume renouvelle son soutien à la sécurité hydrique égyptienne et soudanaise. Le Royaume a également renouvelé son plein soutien à l'accord de cessez-le-feu libyen conclu le 23 octobre 2020 et à l'appel libyen au départ complet des forces étrangères, des combattants étrangers et des mercenaires sans délai, conformément à la résolution (2570) du Conseil de sécurité publiée en 2021.
Il a ajouté : Le Royaume souligne la nécessité de soutenir la sécurité et de continuer à fournir une aide humanitaire à l'Afghanistan et de veiller à ce que l'Afghanistan ne devienne pas une rampe de lancement pour des opérations terroristes ou une base pour des terroristes.
Son Altesse a poursuivi : L'instauration de la paix et de la sécurité internationales ne passe pas par une course aux armements ou la possession d'armes de destruction massive, mais plutôt par la coopération entre les pays pour parvenir au développement et au progrès. Par conséquent, nous demandons instamment à la communauté internationale d'intensifier et de redoubler ses efforts pour empêcher la prolifération des armes de destruction massive et veiller à ce que le Moyen-Orient en soit exempt. Nous appelons également l'Iran à remplir d'urgence ses obligations nucléaires, à coopérer pleinement avec l'Agence internationale de l'énergie atomique et à prendre des mesures sérieuses pour renforcer la confiance entre lui, ses voisins et la communauté internationale.
Son Altesse le Prince Faisal bin Farhan a indiqué que l'humanité est confrontée à des défis communs qui menacent les opportunités de reprise économique après la pandémie, notamment la sécurité et l'adéquation des approvisionnements alimentaires et énergétiques, la résilience des chaînes d'approvisionnement, les défis environnementaux et le changement climatique. Notre capacité à surmonter ces défis dépend de nos efforts concertés, de l'approfondissement de notre coopération et du renforcement des domaines d'une réponse mondiale unifiée, équilibrée et juste.
Il a également affirmé le grand intérêt et la conscience du Royaume quant à l'importance de faire face aux défis du changement climatique, et la nécessité de faire face à ses effets négatifs, de contribuer à la réalisation des objectifs de l'Accord de Paris sur le changement climatique, et de soutenir de manière efficace et responsable les exigences d'une transition progressive et responsable vers des sources et des systèmes énergétiques diversifiés et plus durables. La réalisation de ces objectifs nécessite la participation de tous à la solution, en tenant compte des différentes conditions nationales et régionales, en tenant compte des objectifs économiques et sociaux globaux de développement durable, de renforcement de la sécurité énergétique mondiale et d'accès à l'énergie pour tous. Afin de consolider son rôle de leader mondial dans le domaine de la durabilité, le Royaume a lancé les initiatives L'Aarbie saoudite Verte et Le Moyen-Orient Vert, à l'appui des efforts nationaux et régionaux à cet égard. Le Royaume d'Arabie saoudite a annoncé des objectifs ambitieux pour diversifier les sources d'énergie, accroître l'efficacité de sa production et de sa consommation, et proposer des initiatives qualitatives pour protéger l'environnement, promouvoir le boisement durable, réduire les émissions de 278 millions de tonnes par an d'ici 2030 et atteindre zéro émission de carbone d'ici 2060 grâce à l'approche de l'économie circulaire du carbone en ligne avec les plans de développement du Royaume et permettant sa diversification économique.
Son Altesse a affirmé la volonté du Royaume de soutenir la reprise économique mondiale en contribuant au maintien de l'équilibre des marchés de l'énergie, et l'importance d'investir dans les énergies fossiles et ses technologies propres au cours des deux prochaines décennies, afin de répondre à la demande mondiale croissante de manière qui sert les intérêts de tous les consommateurs et producteurs, et évite les effets négatifs résultant de politiques irréalistes, qui visent à exclure les principales sources d'énergie sans tenir compte des effets négatifs sur les chaînes d'approvisionnement mondiales, l'inflation, les prix élevés de l'énergie, l'augmentation du chômage et d'autres facteurs sociaux, implications économiques et sécuritaires.
Et il a indiqué que le Royaume travaillait aux côtés de ses partenaires internationaux pour atténuer les effets négatifs des conflits armés, leurs répercussions douloureuses sur la sécurité alimentaire, et leur perturbation pour atteindre les objectifs de développement durable 2030, notamment l'objectif d'éliminer la faim, soulignant dans ce domaine l'importance de s'efforcer de faciliter l'exportation des céréales et des denrées alimentaires, car la poursuite de la flambée des prix alimentaires poussera beaucoup à faire face à la menace de la famine. Le Royaume a apporté des contributions importantes à cet égard, l'aide totale du Royaume dans le domaine de la sécurité alimentaire et agricole s'élevant à environ 2 milliards et 890 millions de dollars américains. Le Royaume d'Arabie saoudite, ainsi que ses frères de la région, ont également annoncé l'allocation de 10 milliards de dollars à cette fin en coordonnant et en unifiant les efforts de 10 fonds de développement nationaux et régionaux.
Son Altesse a déclaré : Notre communauté internationale a remporté des succès successifs dans la lutte contre les fléaux du terrorisme et de l'extrémisme, et nous devons continuer à travailler avec diligence pour affronter et éliminer ce fléau qui n'a rien à voir avec une race, une religion ou une croyance solide. Nous soulignons l'importance pour la communauté internationale de rester ferme devant les pays qui soutiennent et parrainent le terrorisme et l'extrémisme, et qui cherchent à exploiter leurs idéologies extrémistes comme moyen d'expansion et d'expansion, et de créer le chaos et la destruction.
Il a ajouté : Le Royaume poursuit ses efforts de construction et de développement pour répondre aux aspirations de nos générations futures, améliorer la qualité de vie, contribuer à l'autonomisation des femmes et des jeunes, développer les capacités de créativité et d'innovation, et consolider les valeurs d'ouverture, dialogue, tolérance et coexistence. Le Royaume attache une grande importance au dossier des droits de l'homme et ses systèmes ont inclus des textes explicites visant à promouvoir et à protéger ces droits l'attachement du Royaume aux conventions et accords internationaux.
Son Altesse le Ministre des Affaires étrangères a conclu que le Royaume, sur la base de sa vision ambitieuse et future, a soumis une demande pour accueillir l'Expo 2030 sous le slogan "L'ère du changement : faire avancer notre planète vers l'avenir". Si le Royaume remporte l'organisation de cet événement, il s'emploiera à redonner à cette exposition son idée originale, pour laquelle l'Expo a été créée, et à explorer l'avenir de la planète et les technologies de pointe que cet avenir réserve, dont le développement durable. Le Royaume saisit cette occasion pour exprimer ses remerciements et sa reconnaissance aux pays qui ont annoncé son soutien à cette candidature.
--SPA
08:51 LOCAL TIME 05:51 GMT
0002